Infos Un avion électrique pollue-t-il vraiment moins ?

Depuis l'avènement du Velis Electro en tant qu'avion durable, se pose la question cruciale : émet-il vraiment moins de CO2 qu'un autre avion typiquement utilisé pour la formation au pilotage ? Basé sur un rapport du ministère de la transition écologique et solidaire* traitant des émissions de GES dans les prestations de transport, explorons ces interrogations pour éclaircir vos doutes.

 

Type de propulsion et émissions de CO2 associés 

Il existe aujourd’hui 4 types de carburants opérationnels en aviation: le carburéacteur à large coupe (Jet B), le kérosène (Jet A1 ou A), l’essence avion (AvGas) et l’électricité. Grâce aux calculs ci-dessous, vous comprendrez dans les détails des émissions de CO2 de chacun d’eux.

Évaluation des émissions

Tout d’abord, définissions l’échelle de nos calculs. Pour une comparaison exhaustive entre les sources d’énergie, il est essentiel d’évaluer les émissions générées lors de leur fonctionnement ainsi que dans leur production.

À Noter : Les émissions de la phase amont de l’électricité varient selon la localisation géographique d’approvisionnement en énergie.

 

Calcul du facteur d’émission

Le calcul du facteur d’émission permet de connaitre le nombre de kg de CO2 émis par litre ou kWh utilisé.

Le facteur d’émission du jet B, AvGas, Jet A1 ou Jet A est calculé selon le rapport d’information GES des prestations de transport du ministère de la transition écologique (septembre 2018). Quant à l’électricité, son facteur d’émission se base sur le site electricitymaps.com (septembre 2022 à septembre 2023), en considérant que, par nature, l’électricité n’émet pas de CO2 en phase de fonctionnement.

Le jet B ainsi que l’AvGas émetent donc 3,01kg CO2 par litre de carburant consommé

Le Jet A1 ou Jet A émet 3,075kg de CO2 par litre de carburant consommé. 

Pour aller plus loin : comparaison entre le Velis Electro et un autre avion type formation au pilotage

En considérant d’une part la consommation moyenne en croisière des avions d’aéroclubs et d’écoles de pilotage français de 30 litres par heure de vol consommant de l’essence avion type AvGas, et d’autre part la consommation d’un Velis Electro en croisière de 22 kWh consommant de l’électricité produite en France.

Un avion type aéroclub ou école de pilotage émet environ 90,3kg de CO2 par heure de vol

Un Velis Electro émet environ 0,85kg de CO2 par heure de vol

Voler en avion électrique type Velis Electro permet de diminuer ses émissions de CO2 en opération de  89,59kg par heure soit une réduction de 99+% par rapport à un avion thermique lors d’un même vol.

*Source : Information GES des prestations de transport – Guide méthodologique 2018

 Envie de mettre le cap sur l’électrique?

Contactez-nous