Actus Une majorité des pilotes français souhaitent pouvoir voler sur un avion électrique au sein de leur aéroclub

Brest, le 16 février 2024 Green Aerolease, leader européen de la location d’avions électriques, et la Fédération Française Aéronautique, regroupant 600 aéroclubs et leader européen de la formation au pilotage privé avec plus de 250.000 heures d’instruction en vol réalisées chaque année, ont organisé un sondage auprès de plus de 35 000 pilotes français dans le but de mesurer l’intérêt de ces pilotes pour l’aviation électrique. Les résultats sont sans appel et démontrent que la majorité des pilotes ayant répondu souhaitent pouvoir voler sur un avion électrique au sein de leur aéroclub pour réduire les nuisances sonores, l’impact environnemental de leur activité et déclencher de nouvelles vocations.

Le sondage organisé par Green Aerolease et la Fédération Française Aéronautique a duré environ 2 mois, entre décembre 2023 et janvier 2024. Il a été diffusé en ligne auprès des pilotes français et a recueilli 2435 réponses, représentant plus de 380 aéroclubs différents. L’objectif était de mesurer l’intérêt porté par les pilotes au Pipistrel Velis Electro, le premier avion 100% électrique certifié en Europe, et a fortiori l’intérêt des pilotes pour l’aviation électrique de manière générale.

Dans ce contexte de tensions existantes autour de l’aviation légère pour des raisons d’impact environnemental et de nuisances sonores à proximité des aéroports, les pilotes sondés sont très majoritairement favorables à voler sur avion électrique. Ainsi, 73% des sondés souhaitent avoir un accès à un avion électrique au sein de leur aéroclub. 1/3 des sondés se présentent en plus comme promoteurs de l’avion électrique au sein de leur structure.

Pour les pilotes, les attraits pour le Velis Electro de Pipistrel sont nombreux et résolument tournés vers l’environnement avec 55% des répondants mettant en avant l’absence de nuisances sonores et l’aspect écologique. Contrairement aux idées reçues, 60% des pilotes sondés se décrivent comme sensibles à l’impact environnemental de leurs vols. L’avion électrique est également vu comme vecteur d’amélioration de l’image des aéroclubs, afin de garantir leur pérennité et attirer des nouveaux apprenants pilotes, notamment auprès de la jeune génération dont la conscience environnementale est particulièrement développée.

Cependant, quelques freins existent encore au déploiement de l’aviation électrique dans les aéroclubs français, que ce soit l’autonomie de l’avion, qui s’améliore progressivement avec l’évolution des technologies, ou encore l’investissement nécessaire pour acheter les avions. Sur ce point, la location est perçue comme l’une des réponses adéquate car elle permet de maitriser plus facilement les coûts d’opération et de proposer aux pilotes des tarifs fiables et parmi les plus bas possibles.

En conclusion, le sondage organisé conjointement par la Fédération Française Aéronautique et par Green Aerolease montre clairement la volonté des pilotes français d’accélérer la transition environnementale de l’aérien et de voler sur des avions électriques et notamment le Velis Electro de Pipistrel. Ceci confirme le succès du service de location « tout compris » (avion, chargeur, assurance et maintenance compris) proposé par Green Aerolease en France et en Europe.

À propos de Green Aerolease
Green Aerolease est une filiale du groupe W3 qui organise la mise à disposition d’avions légers décarbonés en location « clé-en-main » auprès des opérateurs du monde aérien (aéroclubs, écoles de formation, compagnies aériennes, …). La société a pour ambition d’accélérer la transition écologique de l’aviation légère en France et en Europe en proposant une offre de location totalement inédite dans le secteur de l’aérien électrique
Contact presse – Auriane Gibier – auriane.gibier@w3.bzh – 06 29 76 46 28

À propos de la Fédération Française Aéronautique
Créée en 1929, la FFA est actrice du développement de l’aviation légère. Elle regroupe plus de 600 aéroclubs et 50 000 licenciés. La fédération fait le lien entre les pouvoirs publics, les autorités de l’aviation civile française et la communauté de l’aviation légère. Plus grande fédération de pilotes privés en Europe et 2e au monde, elle représente également 2 200 instructeurs, 2 500 avions et 600 000 heures de vol par an. Depuis de nombreuses années, la Fédération Française Aéronautique, travaille au concept d’aéroclub du futur pour préparer au mieux la transition énergétique et sociétale nécessaire pour faire perdurer l’activité des aéroclubs français. Parmi les nombreuses pistes d’action, la FFA a identifié le besoin, dans le cadre des énergies propres, d’accompagner le saut technologique que constitue la propulsion électrique des avions légers et a décidé de lancer le projet d’évaluer l’avion électrique en conditions réelles d’exploitation. 
Contact presse – Nicolas Gravez – nicolas.gravez@ff-aero.fr– 06 83 83 02 54
www.enviedepiloter.fr / www.ffa-aero.fr

Recevez les résultats du sondage en détails !